Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/09/2009

fumer préserve de la grippe AH1N1

 


grippe.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



On ne nous dit pas tout...


Ainsi l'Académie de Médecine a reçu il y a quelques semaines une communication du très célèbre virologue Mazeltov DIAFOIRUS, professeur émérite (sans compter le mérite qu'il a !) sur les rapports du tabac et du Virus A H1N1 dit de la grippe mexicaine ou porcine (ils sont contents les mexicains... cochon qui s'en dédie !).

Il a effectué une étude sur l'entourage de 1003 grippés ayant accepté de ne pas être soignés selon le protocole expérimental qu'ils avaient signé. Les 5295 personnes de l'entourage des malades, qui elles ne portaient pas de masques et n'avaient pas été vaccinées, participaient aussi à cette expérimentation et ont été mises en observation jusqu'à la fin des délais d'incubation d'une éventuelle contagion.


A l'issue de l'expérience on obtenait les résultats suivants :


3483 individus n'étaient pas des fumeurs et 3197 d'entre eux ont contracté la grippe ;

1812 étaient des fumeurs et 3 seulement ont contracté la grippe.


NB : On a déploré quelques morts... chez les grippés d'origine et parmi leur entourage (mais en pourcentage raisonnable).


Dans sa communication le célèbre virologue estime que « tout se passe comme si le virus A H1N1, que l'on sait très doué pour se multiplier mais très fragile à toute réaction agressive à son endroit (comme à son envers) était tué ou gravement handicapé par la fumée du tabac ! »


Le savant préconisait donc dans ses conclusions d'autoriser à nouveau les fumeurs à fumer dans les lieux publics, cafés, restaurants, entreprises, bureaux, gares, trains, avions etc.... voire même de les encourager à enfumer les bébés et les femmes enceintes... il proposait de baisser à nouveau et de manière importante le prix du tabac, de distribuer gratuitement des cartouches de cigarettes aux militaires et aux vieux des hospices !


Par contre funérailles et lamentations pour les industriels du médicament et du matériel paramédical, pour les pharmaciens : plus de Tamiflu, plus de vaccins, plus de masques alors qu'ils en avaient préparé des millions pour assurer notre sécurité et leur chiffre d'affaire !


Le président de l'Académie de Médecine, après une injonction de la Commission de Veille Sanitaire  (composée majoritairement, nous le savons, de Dames-Pipi nyctalopes), elle-même actionnée par les plus hautes autorités de l'état dont le Ministre de l'Economie, du Budget et du Port de la Ceinture, a décidé de ne pas rendre publique cette information que nous vous avons révélée en scoop et qui est désormais classée secret défense.


Mazeltov DIAFOIRUS en ayant choisi un mauvais sujet de recherches s'est privé du Nobel  de Médecine... il fulmine dans un coin !

 

cigarette2.jpg

 

29/08/2009

fin des vacances, la crise....

BLANCHNEIGEdef.jpg

 

 

Heigh-ho, heigh-ho
On reprend le boulot !

Les vacances sont finies, pour eux aussi Prince Charmant, Blanche Neige et les septs nains sont revenus !

ils sont en pleine forme pour nous regarder déguster une bonne grippe mexicanoporcine avec pour nous soigner un bon bol de crise "amère mais qui nous fera du bien"... plus tard !

 

On pioche tic tac, tic tac,
Dans la crise, le jour entier.
Piocher tic tac, tic, tac,
Notre job préféré.

Pas bien malin d'être riche enfin
Si l'on pioche tic tac
Dans le social ou dans les poches
Dans la crise, dans la crise,
Dans la crise, dans la crise,
Où des affaires en or brillent !

On pioche tic tac, tic tac, tic tac,
Du matin jusqu'au soir,
On pioche tic tac, tic tac,
Ils n'vont pas s'en apercevoir !

On pioche des dividendes par coupons,
Des entreprises par liquidation,
Pour nous sans valeur sont des trésors
On pioche tic tac, tic tac.

Heigh-ho, heigh-ho, heigh-ho, heigh-ho
Heigh-ho
Heigh-ho, heigh-ho,
On reprend le boulot

!


(Je vous donne le texte original, vous retrouverez l'air...

)



On pioche tic tac, tic tac,
Dans la mine, le jour entier.
Piocher tic tac, tic,tac,
Notre jeu préféré.

Pas bien malin d'être riche enfin
Si l'on pioche tic tac
Dans la terre ou dans la roche
Dans la mine, dans la mine,
Dans la mine, dans la mine,
Où un monde de diamant brille !

On pioche tic tac, tic tac, tic tac,
Du matin jusqu'au soir,
On pioche tic tac, tic tac,
 Tout ce que l'on peut voir!

On pioche des diamants par morceaux,
Des sacs de rubis par quintaux,
Pour nous sans valeur sont des trésors
On pioche tic tac, tic tac.

Heigh-ho, heigh-ho, heigh-ho, heigh-ho
Heigh-ho
Heigh-ho, heigh-ho,
On rentre du boulot !

 



Allez, chantons avec eux :

09/08/2009

piperade et ratatouille...

quatre saisons.jpg

J’ai fait cette nuit un rêve curieux : j’arrivais, cagoulé et armé, sur la place d’un marché paysan de la région et je braquais un stand de fruits et légumes ; j’emportais dans des sacs de sport, des framboises, des olives, des tomates et même des pommes de terre ramassés à la hâte à même l’étal. (Puis je détallais !)

En me levant, je m’interrogeais bien sûr… on le ferait à moins !

Est-ce parce que radios et télés nous rabattent les oreilles ces temps-ci sur les malheurs des planteurs de choux à la mode de chez nous ?

Les pauvres… ils vont devoir rembourser à l’Europe des tas de primes qu’ils n’auraient pas dû recevoir !

Ah, bon, ils ne remboursent plus ? Plus tard ? Pas toutes ? Je t’embrouille ! Quelle ratatouille !

Ils sont choqués et dans la misère… qu’à cela ne tienne : on leur donne quelques millions d’euros tout de suite en guise de cellule psychologique ! (Qui “on” ? Vous, moi qui ne pouvons pas acheter leurs fruits et légumes vendus à prix d’or dans les grandes surfaces et même au bord des routes quand ils se donnent le mal de les commercialiser eux-mêmes !)

Pourtant il faut manger au moins cinq fruits et légumes par jour… qu’ils disent les éclairés qui décident pour nous… çà y est j’ai compris pourquoi j’ai eu ce rêve : la frustration, l’instinct de survie ! Quelle piperade !

Oui, c’est bon, on payera volontiers plus d’impôts  pour rembourser leurs primes, pour calmer leur si légitime colère… (Bonnes courges que nous sommes). Envoyez c’est pesé bon poids !

Vous le méritez : vous nous donnez de bons légumes et fruits bien sélectionnés pour votre seul profit au détriment du goût et de la diversité des espèces, remplis de pesticides, bien ramassés verts, bien mûris artificiellement après avoir été gardés au frigidaire. Cerise sur le gâteau (celle-là est gratuite) : vous nous offrez aussi des produits normaux dits bio au cours de l’or !

Soyez reconnaissants pour notre geste, si sympathiques producteurs, transitaires, vendeurs de fruits et légumes : promettez-nous d’embaucher un peu plus encore (et au noir comme d’habitude) nos enfants pour pouvoir nous refaire en famille… dites-nous où vous allez jeter vos fruits et légumes la prochaine fois que vous voudrez conserver leurs prix bien hauts… nous irons picorer ce que nous ne pourrons plus du tout aborder dans vos si attrayants marchés paysans et autres gondoles d’abondance !

Quant à vous les grosses légumes, il va falloir vous mettre au frais (pas en frais, rassurez-vous) car je crois que vous pourrissez par la queue !