Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/12/2007

le fumeur fulmine...

e98b57ee41e0c4430bbd941b2e39b639.jpg

Fumeur, nargue-les et détend-toi !


Allez, plus que quelques jours à pouvoir fumer en paix dans les bars, restaurants et autres lieux publics... et vous aurez gagné, les parangons de la nouvelle vertu ! Les ayatollahs de la médecine et de l'écologie.

Il n'y avait rien d'autre à faire de plus intelligent que de tout interdire aux seuls citoyens qui financent leur future maladie... et qui, une fois leur cancer diagnostiqué, peuvent se réjouir enfin d'être remboursés de leur investissement... les gros, eux, ne financent rien du tout, ni leur inévitable crise cardiaque, ni leur diabète... les cons non plus ne financent pas les dégâts collatéraux qu'ils ne manquent pas d'occasionner au travers du hooliganisme ou de la débilité de la publicité et des émissions tv à eux destinées... !

Cher clochard du bas de mon immeuble, j'arrive, garde-moi une place, on fumera ensemble, toi qui m'a expliqué que tu ne mangeais pratiquement plus pour pouvoir acheter tes cigarettes. Comment comprendre que ces feuilles de tabac qui poussent sans problèmes dans le pays de Nicot valent maintenant de l'or ? Ils n'ont pas prévu de te désintoxiquer gratuitement car ils veulent toujours leur or, même venant de toi !
Demande, peut être ont-ils envisagé de te rétrécir gratuitement l'estomac !

Gendarmes et policiers préparez-vous, exercez votre nez, il va falloir renifler dur, dès le soir de la St Sylvestre ! Les enrhumés seront seuls dispensés...

Avez-vous suivi la formation adaptée, pour distinguer sans erreur possible dans les WC de brasserie l'odeur maléfique du tabac à dose même moléculaire derrière (hum...) celle de l'ammoniaque, du méthane ou l'hydrogène sulfuré, produits à concentration autorisée dans ces lieux ? A-t-on pensé au problème posé par les désodorisants ? Faut-il les interdire pour faciliter les constatations ?

Pourquoi ne fournit-on pas aux forces de l'ordre - sur cette affaire de la plus haute importance - une boîte à prélèvement d'air avec les réactifs appropriés ? J'ai bien peur que l'on fasse encore dans l'improvisation et que nos nouveaux croisés, professeurs de médecine médiatisés, ne soient pas satisfaits de cette nouvelle étape et qu'ils se sentent obligés de dicter aux politiques un nouvel oracle !
Venez à moi, marchands de tabac, bimbelotiers, barmen, bistrotiers, cafetiers, limonadiers, tauliers, restaurateurs, videurs ! Venez que je vous console, je sais vous pensez que vous aurez bobo à la recette, mais l'état vous a breefés, hypnotisés, menacés, encouragés... alors vous avez vite séché vos larmes... un peu trop vite car vous ne vous êtes pas trop attardés sur les moyens de nous défendre... ou d'aménager vos commerces.

Je vais vous en donner un - pas méchant - pour le fun et pour vous monter qu'à défaut d'être virulents, vous auriez pu être plus imaginatifs.

Vous auriez pu inventer une sorte de narguilé à deux tuyaux (au lieu d'un) pour pouvoir aspirer la fumée puis l'acheminer vers l'extérieur... des masques (proches du détendeur de plongée) seraient tombés du plafond à la demande comme les masques à oxygène des avions... et les accrocs pourraient in situ respirer un peu de liberté (certes empoisonnée) mais de liberté quand même...

Vous auriez bien entendu bien facturé ce service... et vous pourriez renommer votre fonds " Le Nargue-les», " Bas les Masques" ou "Au Bon Détendeur" ...

Pas intéressés, tant pis ! Continuez donc à vous regarder disparaître comme votre profession sait si bien le faire... bientôt il n'y aura plus de bistrots en France.

Ce n'est pas grave : il n'y a presque plus de bons copains qui se retrouvent, de fromages non pasteurisés, de vaches en liberté dans les rues des villages... Beaucoup de coups de pieds au cul se sont perdus tandis que les tartes à la crème ne rencontrent plus les visages qui les attendent !